Le courrier papier voué à disparaitre en 2012?

Face à l’adoption des nouveaux moyens de communication, on en vient à se demander si à l’avenir tout sera dématérialisé et s’il est déjà archaïque, voir obsolète d’utiliser les anciens formats tels que le courrier papier. Or, les études démontrent que même si nous sommes dans une possible période de transition vers le numérique, le format écrit et tangible est loin d’être inutile.

En effet suivant une étude de 2011 organisée par Bpost, le courrier non électronique a encore toute sa place dans l’arsenal de communication de l’entreprise. Outre le cadre légal rendant parfois celui-ci indispensable (tel que les rappels de créances et les recommandés), le support papier est encore d’actualité.

Voici quelques bonnes raisons de ne pas le jeter aux oubliettes :

  • Une sensation de réel liée au support  pouvant ainsi servir de preuve. (Comme les bons de réduction)
  • Plus de 90 %  des gens continuent à consulter leur boîte aux lettres au moins cinq fois par semaine. Le moment  du courrier reste un acte de routine, une habitude qui n’a en rien été affectée par l’avènement d’internet et des boites mail.
  • Les sondages montrent que le courrier écrit reste la manière préférée de recevoir de la publicité.
  • Les informations fournies par courriers restent les plus convaincantes et les plus crédibles.
  • Contrairement au porte-à-porte, à la télévision et aux e-mails, le courrier écrit reste le moyen de communication qui apporte le plus haut taux de réponses et qui suscitent le plus de réactions.
  • Même si on constate une légère perte de popularité chez les générations plus jeunes, le courrier papier reste néanmoins le moyen de communication privilégié en général.
  • Le courrier papier suscite une curiosité que le mail n’a pas. On a tendance à ouvrir l’enveloppe alors que le mail est généralement filtré directement et souvent ignoré.

A la lumière de ces informations, la révolution vers un monde totalement numérique n’est pas encore pour 2012. Même si on s’adresse à un groupe cible jeune et fortement axé technologie, le courrier écrit a encore l’impact le plus important et le plus crédible.

L’information sur support écrit reste donc très efficace et s’en passer peut vous porter préjudice.

N’ayez pas peur d’envoyer du courrier papier à vos prospects, et le coût est justifié.

Vous pouvez en plus le diminuer en utilisant une machine à affranchir!

Comme chaque 1er janvier, le commencement d’une nouvelle année est toujours l’occasion pour les entreprises de communiquer leurs nouveaux tarifs et les éventuelles hausses de prix qui y sont appliquées. Le service postal n’échappe pas à la règle. Ainsi, BPost a récemment communiqué ses nouveaux tarifs qui seront appliqués dès le 1er janvier 2014.

Lisez plus

Depuis quelques années, Bpost poursuit une politique de restructuration qui vise à supprimer de nombreux bureaux de poste jugés non rentables ainsi que de nombreuses boîtes aux lettres. Alors qu’on pourrait penser que les milieux ruraux sont les plus touchés, beaucoup de ces fermetures sont effectuées dans la capitale et autres grandes villes comme Liège…

Lisez plus

Depuis le 1er janvier 2013, le prix de l’affranchissement a augmenté, en moyenne, de 2,8%. L’envoi d’une lettre normalisée coûte désormais 0.77 euros. L’augmentation de ces tarifs postaux intervient pour deux raisons. Tout d’abord,  la Poste veut adapter ses prix à l’évolution de l’indice des prix à la consommation et, grâce à cela,

Lisez plus

On part souvent du principe que le papier est pollueur et destructeur de forets comparé aux emails qui seraient bons pour l’écologie. On a tendance à oublier qu’il faut prendre en compte l’investissement relatif à la réception, la lecture et l’impression de l’email. Selon une étude de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise…

Lisez plus