L’évolution des machines à affranchir

Peut-être avez-vous entendu parler des machines à affranchir lors de leurs premières sorties. Mais savez-vous que depuis janvier 2005, les machines à affranchir ont subis une certaine évolution ?
En effet, depuis cette année-là, seules les machines à affranchir de type FOLLS sont commercialisées.

Qu’est ce « FOLLS » ?

Il s’agit d’un système de rechargement par modem de la machine à affranchir. Fini le rechargement à distance de type offline, seuls les machine à affranchir doté du système FOLLS peuvent être mise sur le marché.
Il existe deux types de système FOLLS :

  • Le système FOLLS sans DPM
  • Le système FOLLS avec DPM

Sachant que le DPM est un procédé sécurisé qui permet d’éditer un code barre et un numéro d’ordre à l’aide d’une encre bleue. Et ce en plus de la date et de la valeur du timbre.
Depuis janvier 2010, tout autre modèle de machine à affranchir a donc été supprimé. Il s’agit là d’un réel avantage pour les entreprises étant donné que ce mode de fonctionnement via modem facilite la relation entre l’entreprise et les services postaux.

Autre évolution concernant la machine à affranchir, l’adaptation concernant le rechargement des machines via des comptes de transit. Ce changement a eu lieu en fevrier 2010.

Il s’agit d’un changement de deux aspects pour les clients qui rechargent leurs machines via un compte transit. En effet, depuis février 2010, le client doit :

  • Virer son crédit de recharge sur un nouveau numéro de compte ;
  • Ne doit plus payer de frais administratifs dont le montant était fixé à 3,72€.

Pourquoi un tel agissement de La poste ? Tout simplement car les systèmes étant automatisés, plus aucune intervention manuelle est nécessaire. Le client est donc bénéficiaire du changement. Alors, pourquoi pas vous ?

Vous cherchez une machine à affranchir pour votre entreprise ou organisation ?

Remplissez ce formulaire et recevez vos devis gratuits

Selon leur taille et leurs activités, le traitement du courrier des entreprises diffère. Dès lors, pour répondre à ces besoins variés, les services postaux ont développé plusieurs gammes de machine à affranchir. Les nombreux modèles ainsi disponibles sur le marché belge se regroupent en 3 catégories : la tpMAc, la pMAc et la MAI.

Lisez plus

Les besoins et attentes des entreprises dépendent étroitement de l’évolution des sociétés dans lesquelles elles développent leur marché. Avec l’avancée du numérique et des applications web, il était dès lors tout naturel que les entreprises aspirent à plus de fonctionnalités et de connectivité pour leur machine à affranchir. Au cours des années, les services postaux…

Lisez plus

L’achat d’une machine à affranchir comporte un tas d’avantages. Un d’entre eux, qui est loin d’être le dernier, est l’économie que vous faite en acquérant cette machine. Oui, mais de combien ? Les économies en valent-elles vraiment la peine ? Voyez par vous-même… Tout d’abord, il est a savoir que plus il y a de…

Lisez plus

Bien souvent, pour profiter des avantages d’une machine à timbrer, une entreprise doit recourir à un contrat de location. En Belgique, il est pourtant également possible d’en posséder une. Dans ce cas-là, l’entreprise se doit de respecter certaines règles prédéfinies par La Poste.

Lisez plus